LES ÉCO-QUARTIERS

Le programme Éco-quartier

Instauré en 1995 par la Ville de Montréal, le programme Éco-quartier est un programme d’action et d'éducation environnementales ancré dans les milieux locaux et articulé autour des notions de sensibilisation, d’information, de formation et de participation citoyenne. Les objectifs sont de promouvoir l’écocivisme et d’améliorer le milieu de vie des Montréalais.e.s par le biais d’actions environnementales menées par les citoyens qui sont appelés à devenir de véritables acteurs de changement.

Actuellement, 18 programmes Éco-quartiers sont implantés dans 15 arrondissements de la Ville de Montréal, ce qui leur permet de rejoindre plus de 90 % de la population montréalaise soit près de1,5 millions de citoyen.ne.s.

Par leurs actions d'éducation et de sensibilisation, les organismes porteurs du programme Éco-quartier favorisent l’engagement communautaire en aidant les citoyens à prendre eux-mêmes en charge les défis environnementaux et participent à la création d’emplois et d’opportunités de stages permettant à des jeunes d’acquérir des compétences en environnement. Ainsi, il va sans dire que le programme accroît significativement la portée des programmes municipaux en matière d’environnement et contribue au renforcement des capacités des citoyens.

Le programme Éco-quartier a été créé en 1995 par la Ville de Montréal en réponse à un souhait du Maire Pierre Bourque. À ce moment, la Ville choisit le district électoral comme base d’intervention territoriale au programme Éco-quartier. De ce fait, 51 éco-quartiers sont établis sur le territoire de Montréal.

 

Rappelons qu’en 1992, la Ville de Montréal lançait un Plan directeur concernant la gestion des déchets qui comprenait notamment la volonté d’étendre la collecte sélective aux matières recyclables, et ce, en bordure de rue. La sensibilisation apparaît à l’époque comme le moyen le plus efficace d'augmenter la participation des citoyens. 

 

À la base, le programme Éco-quartier se veut un service de proximité conçu pour s’ancrer dans les milieux locaux et dans la perspective de « promouvoir l’éco civisme dans les habitudes des Montréalais.es en vue d’améliorer leur milieu de vie, et ce, par des actions environnementales ciblées ». 

 

La Ville souhaite confier la réalisation du programme Éco-quartier à des organismes sans but lucratif ou des associations déjà bien implantés dans leur milieu. C’est ainsi que les organismes porteurs du programme Éco-quartier reçoivent un mandat d'éducation relative à l'environnement de leur district. 

 

En faisant le choix d’associer le programme Éco-quartier au mouvement communautaire de Montréal, la Ville compte sur la représentativité des organismes pour maintenir des liens durables avec les citoyen.ne.s en matière d’environnement et agir localement dans les districts. Cet ancrage local permet aux organismes porteurs de faire valoir leur expertise du quartier et de compter sur la contribution des partenaires locaux. 

 

C’est ainsi que le programme Éco-quartier devient une référence pour les citoyen.ne.s en leur permettant de s’impliquer sur le plan de l’environnement au sein de leur communauté. Cette implication citoyenne rejoint le souhait de la Ville à l’effet que le programme Éco-quartier se développe avec l’appui d’un réseau de collaborateur.trice.s et de bénévoles. Dès le début, la Ville en fait une exigence dans le cadre de la reconnaissance et du financement des organismes porteurs. 

 

En 1995, la Ville octroie un financement de base à 20 organismes établis dans autant de districts. À ce nombre s’ajoutent 17 autres districts électoraux en 1996 puis 14 autres les deux années subséquentes. Ainsi le total de 51 districts est atteint en 1998.

 

C’est par une approche centrée sur l'éducation, la sensibilisation, l’information, la formation et la participation active des citoyen.ne.s que les programmes Éco-quartiers outillent les Montréalais.es à contribuer à l'amélioration de leur qualité de vie. Le programme Éco-quartier vise avant tout à aider les citoyen.ne.s à prendre en charge les défis environnementaux de leur quartier.

Quatre volets d’intervention caractérisent le programme Éco-quartier :

4 thématiques du PEQ

Par ses actions d'éducation et de sensibilisation, les organismes porteurs du programme Éco-quartier constituent des partenaires de choix pour intervenir auprès des citoyen.ne.s. Ils sont des acteurs importants de leur arrondissement, par la création d’emplois et d’opportunités de stages qui permettent à des jeunes d’acquérir des compétences en environnement, mais aussi par leur rôle d'éducateur favorisant l’engagement communautaire. Grâce à ses retombées, le programme accroît significativement la portée des programmes municipaux en matière d’environnement et contribue au renforcement des capacités des citoyen.ne.s.

 

En vertu des réorganisations municipales de 2001, le territoire de la ville de Montréal est subdivisé en 19 arrondissements plutôt qu’en 51 districts. Ce vaste chantier « Une île, une ville » a un impact sur les organismes porteurs du programme Éco-quartier. Le premier survient en 2002 alors que la Ville-Centre délègue la gestion et l’encadrement du programme Éco-quartier aux arrondissements.

 

Dorénavant, l’identification des priorités locales, le mode de fonctionnement, l’ajustement de la programmation, l’attribution du soutien financier, l’approbation du plan d’action et des prévisions budgétaires relèvent à la fois des élu.e.s et des gestionnaires de l’arrondissement. 

 

Le second impact commence à se faire sentir en 2006 lorsque des arrondissements décident de fusionner des programmes Éco-quartiers de leur territoire afin qu’ils soient administrés par un seul organisme. Cette tendance se maintient sur quelques années et de ce fait, en 2022, il ne reste plus que deux arrondissements qui ont plus d’un organisme gérant le programme sur leur territoire, soit ceux de Ville-Marie et de Côte-des-Neiges - Notre-Dame-de-Grâce.

 

Par ailleurs, de 2004 à 2017, six nouveaux arrondissements se dotent du programme Éco-quartier. C’est ainsi que sont implantés les programmes à Saint-Laurent, Lachine, Montréal-Nord, Saint-Léonard, Pierrefonds/Roxboro et LaSalle.

 

Aujourd’hui implanté dans 15 des 19 arrondissements, le programme Éco-quartier poursuit sa mission de promouvoir et d’enraciner l’éco-civisme dans les habitudes de vie des Montréalais.es en vue d’améliorer leur milieu de vie par des actions environnementales ciblées et réalisées par les citoyen.ne.s.

 

C’est au moyen d’un soutien financier consenti à des organismes communautaires à but non lucratif (OBNL) porteurs du programme Éco-quartier que les arrondissements s’acquittent de leurs responsabilités en cette matière.

 Consultez notre carte des éco-quartiers et contactez-les ; la porte est toujours grande ouverte pour les initiatives citoyennes !

Cliquez sur les points de service pour connaître toutes leurs coordonnées.

1/9