Patrouille verte

Pour la treizième édition de la Patrouille verte, 61 étudiant(e)s âgé(e)s de 17 à 30 ans, passionné(e)s d’environnement et motivé(e)s par l’action communautaire, iront à la rencontre des citoyen(ne)s dans 18 arrondissements et 4 villes liées, du mois de juin au mois d’août 2017.

Leur objectif commun est de promouvoir et de protéger la forêt urbaine, de fournir de l’information sur la gestion responsable de matières résiduelles et d’encourager une utilisation efficace de l’eau et une gestion in situ des eaux pluviales.

Encadré par les éco-quartiers et les villes liées participantes, les patrouilleuses et patrouilleurs verts sont de fiers ambassadeurs du développement durable à Montréal. Ils visent, par le biais de la sensibilisation, l’éducation et la participation bénévole à des activités, à encourager et aider les citoyens à devenir des acteurs de changement dans leur milieu de vie.

La Patrouille verte travaille à susciter l’adhésion du plus grand nombre aux programmes environnementaux des arrondissements, des villes liées et de la Ville de Montréal. En ce sens, leur action s’inscrit dans du Plan de développement durable de la collectivité montréalaise 2016-2020.  

Pour une deuxième année consécutive un partenariat entre BIXI Montréal et le REQ a été conclu afin d’augmenter l’efficience de la Patrouille et de réduire son empreinte écologique. Le travail de sensibilisation de la Patrouille verte s’inscrit dans la politique de promotion de saines habitudes de vie et de respect de l’environnement de BIXI Montréal.

À chaque année, la Patrouille verte informe et sensibilise près de 40 000 citoyens. Les agent(e)s de la Patrouille verte contribuent à améliorer la qualité de l’environnement et à la santé des Montréalais(e)s de diverses façons. Ils participent aux événements locaux, offrent des animations dans les camps de jour, les écoles, les CPE, les jardins communautaires, les centres culturels, les habitations à loyers modiques et les résidences pour personnes âgées. Les patrouilles font du porte-à-porte pour rejoindre les Montréalais à leur domicile et, de concert avec un grand nombre d’organismes à but non lucratif, organisent des activités pendant tout l’été : corvées de nettoyage, collectes de résidus domestiques dangereux, projets d’agriculture urbaine, projets de ruelles vertes, plantation d’arbres et distribution de végétaux dans le cadre de projets d’embellissement.

Mentorat et supervision

Les agents de sensibilisation participent à plusieurs formations, pour une durée minimale de 4 jours et demi. Premièrement, ils participent à deux journées complètes de formation portant sur la gestion de l’environnement en ville et sur les efforts en cours à Montréal.

Ensuite, au moins 4 formations complémentaires seront offertes par des spécialistes, dont une visite de la TOHU et du Complexe environnemental Saint-Michel, une visite d’un site d’enfouissement, une formation sur la plantation d’arbres en ville et une formation de mi-mandat. Chaque formation est accompagnée d’un processus de rétroaction ou l’acquisition de connaissances est évaluée par l’étudiant. Les résultats de ces évaluations sont utilisés par les coordonnateurs pour mieux accompagner les agents dans leurs apprentissages des différents enjeux.

De plus, sous la supervision du coordonnateur et de son équipe, les agents travailleront sur des projets variés et seront appelés à coordonner certaines initiatives. Les formations offertes et le mentorat visent à améliorer la qualité des informations véhiculées par les agents, à augmenter leur compréhension des enjeux et à augmenter leur employabilité. À chaque année, les rapports d’évaluation et les témoignages produits par les agents permettent de démontrer que nous atteignons ces objectifs. 

Principales compétences acquises

Connaissances sur les thématiques urbaines

Connaissances du milieu des organismes communautaires

Habileté à travailler en équipe

Habileté à communiquer verbalement et par écrit

Habileté à travailler en anglais

Aptitude à prendre des décisions dans le cadre de la résolution de problèmes

Aptitude à planifier et organiser le travail

Habileté à analyser des données et à traiter l’information

Habileté à véhiculer ses idées et à convaincre les autres

formation jardin botanique

Mandats

Les patrouilleurs travaillent sur trois mandats communs, soit la promotion et la protection de la forêt urbaine, la gestion responsable des matières résiduelles et la gestion durable de l’eau.

Mandat 1 : Promotion et protection de la forêt urbaine

o   Contribuer à la plantation d’arbres et à la promotion de la forêt urbaine

Pour une cinquième année consécutive, les patrouilleurs encourageront les résidents de Montréal à participer à Un arbre pour mon quartier. Les patrouilleurs participent et organisent des activités visant à renseigner les citoyens sur les objectifs de verdissement de la Ville de Montréal et sensibilisent les citoyens à la valeur écologique, sociale et économique de la forêt urbaine. 

o   Contribuer à la lutte contre l’agrile du frêne et à la protection de la forêt urbaine

En 2017, les patrouilleurs distribueront de l’information sur le Règlement relatif à la lutte contre la propagation de l’argile du frêne sur le territoire de la Ville de Montréal et le Règlement sur la subvention relative au traitement des frênes situés sur des propriétés privées comprises dans les zones à risque (R15-063). Ils souligneront l'importance de sauvegarder les frênes exceptionnels et en santé lors de la Journeé du Frêne, le 4 juillet 2017. Ils informeront aussi le public de l’importance de la bonne disposition des branches de feuillus et des résidus verts dans la lutte contre l’agrile du frêne. 

 

Mandat 2 : Gestion responsable des matières résiduelles

Depuis sa création, la Patrouille verte a comme mandat de poursuivre les efforts de sensibilisation et d’implication citoyenne pour une meilleure gestion des matières résiduelles. Ce travail est fondé sur la Politique québécoise de gestion des matières résiduelles ainsi que sur Plan directeur de gestion des matières résiduelles de l’agglomération de Montréal.

En 2017, les patrouilleurs seront formés pour informer, éduquer et sensibiliser la population montréalaise :

-        aux bonnes pratiques de gestion des matières résiduelles (mieux trier pour mieux recycler);

-        à la Stratégie montréalaise d'implantation de la collecte des résidus alimentaires 2015-2019 et la campagne de Ville de Montréal 2017;

-        au nouveau règlement sur les services de collecte 16-049 de la Ville;

-        aux divers services de collecte offerts et les ressources accessibles pour mieux s'informer (site Web, info-collectes, documents de communication);

-        aux services des écocentres et au Programme québécois de la responsabilité élargie des producteurs.

Des activités de porte-à-porte et des kiosques seront entre autres menées sur le terrain et des billets de courtoisie et des dépliants portant sur les sujets seront distribués.

 

Mandat 3 : La gestion durable de l’eau

o   Gestion de l’eau de pluie : promouvoir la déconnexion et la réorientation des gouttières

Les patrouilleurs seront formés pour présenter aux résidents les options simples et peu coûteuses permettant de déconnecter ou de réorienter une gouttière et des informations sur les autres méthodes de gestion des eaux pluviales, comme les barils de récupération d'eau de pluie et les jardins de pluie.

o   Économie d’eau potable : sensibiliser les citoyens à l’application du règlement sur l’usage de l’eau (13-023) 

Les patrouilleurs verts seront formés pour sensibiliser les citoyens au Règlement sur l’usage de l’eau (13-023), pour identifier les situations ou le règlement n’est pas respecté et pour conseiller les citoyens sur les façons d’économiser l’eau à l’extérieur.

o   Économie d’eau potable : sensibiliser les citoyens à l’économie d’eau potable à l’intérieur

Les patrouilleurs seront formés pour réaliser des audits de la consommation d’eau à l’intérieur et distribueront de l’information concernant la certification Water Sense.

 

Témoignages de patrouilleurs

Je sors grandi de mon expérience en tant que patrouilleur. Je pense qu'il s'agit d'une belle expérience pour développer ses capacités à interagir avec le public. Nous avons également eu l'opportunité de côtoyer les différents acteurs de notre arrondissement: des commerçants aux différents organismes du quartier, et même monsieur le maire!

J'ai grandement apprécié le rôle qui m'était attribué tout au long de l'été. Je me suis bien investi, car je crois qu'il est primordial de partager des connaissances au niveau du recyclage, compostage, de l’économie d'eau, du verdissement et le fait d'avoir un mode de vie sain en respectant l'environnement qui nous entoure.

Cette expérience de travail m’a apporté énormément de connaissances qui vont me servir autant dans mon quotidien que dans mon domaine d'étude. J'ai encore plus envie d'approfondir la relation entre l'aménagement du territoire et la gestion de l'environnement.

Il est certain que pour moi, il ne s'agit qu'un début et que je vais continuer à sensibiliser les gens autour de moi du mieux que je peux.

J'ai adoré mon expérience de patrouilleur vert. Au-delà du porte-à-porte, j'ai pu m'essayer à différentes tâches, élargir mon éventail de compétences, contribuer à une multitude de dossiers, ce qui m'apporte une certaine connaissance du milieu communautaire et des groupes environnementaux à Montréal. J'en ressors grandi et changé pour le mieux.

C'était la première fois que j'avais à donner des ateliers à des nouveaux arrivants ou à des personnes ayant une déficience intellectuelle. La Patrouille verte m'a donc offert une expérience de travail enrichissante tant du côté humain que scientifique.

Je me suis rapidement rendu compte de l'importance du travail que nous menons dans la mesure où nous sommes la première ressource disponible et disposé à aider le citoyen à intégrer les valeurs environnementales et surtout à adopter des pratiques pour assurer celles-ci.

 

L’appréciation de la Patrouille verte est partagée par les éco-quartiers, les responsables des villes liées, ainsi que par les patrouilleurs. Leurs commentaires démontrent qu’ils ont profité de leur expérience. Ceux-ci acquièrent des compétences de travail très intéressantes et réitèrent à chaque année leur appréciation du travail réalisé dans les camps de jour, le contact avec les citoyens de leur quartier, la diversité des mandats, ainsi que la formation offerte.

 

Consultez le bilan annuel de la Patrouille verte 

édition 2013 de la Patrouille verte

édition 2014 de la Patrouille verte

édition 2015 de la Patrouille verte 

édition 2016 de la Patrouille verte

 

Pour plus d'information, contactez:

Simon Octeau

Responsable des Patrouilles d’information, de sensibilisation et d’éducation environnementale

Regroupement des éco-quartiers

Tél : (514) 507-5401

adjoint.req@gmail.com

 

La Patrouille verte est rendue possible grâce à la participation du Service des grands parcs, du verdissement et du mont-Royal, du Service de l’eau, du Service de l’environnement, des arrondissements participants, des villes liées participantes et du programme Emploi d’Été Canada

 

La Patrouille verte se déplace en BIXI grâce à BIXI Montréal